Font Size

Cpanel

Vie et Sciences de l'entreprise N°204

ENGAGEMENT ORGANISATIONNEL ET MODELE GENERAL DE LA RATIONALITE : UN APPORT CONCEPTUEL

Professeur associé au Groupe Sup de Co La Rochelle
France

Résumé :

Depuis 1960, le concept de fidélité organisationnelle («Organisational commitment»), est couramment utilisé pour catégoriser la propension que peut avoir un employé à rester en place dans la même organisation. Les articles dans le domaine de la fidélité organisationnelle font de ce concept une attitude tridimensionnelle, prenant en compte ses composantes affectives, utilitaristes et normatives. Pour autant, aucun cadre théorique unifié n'est capable à ce jour de réunir ces trois dimensions. Afin de donner un tel cadre à la théorie de l'engagement organisationnel, cadre qui permettrait de dépasser les tentatives précédentes de synthèse (syncrétique) de différentes théories, il semble intéressant d'utiliser la théorie générale de la rationalité (TGR), présentée en France par le sociologue Raymond Boudon. En postulant que chaque individu a de bonnes raisons d'agir, et que celles-ci peuvent être morales, cognitives ou utilitaristes, à l'intérieur d'un contexte spécifique, Raymond Boudon offre à la théorie de l'engagement organisationnel un paradigme à la fois utile et raisonnable. Les apports précédents peuvent alors être intégrés, pour la plupart, dans cette théorie de l'acteur, tout en dépassant l'approche quasi uniquement psychologisante des recherches contemporaines. Cette nouvelle perspective théorique sur l'engagement organisationnel donne aux acteurs des logiques compréhensibles, tant sur le court que sur le long terme, tout en bénéficiant des apports théoriques antérieurs.

Mots-clés : Fidélité organisationnelle, Théorie Générale de la Rationalité (TGR), Paradigme.

Abstract:

Since 1960, the concept of organizational commitment is commonly used to categorize the propensity that an employee may have to stay in the same organization. The articles in the field of organizational fidelity make this concept a three-dimensional attitude, considering its affective, utilitarian and normative components. However, no unified theoretical framework is able to date these three dimensions. To propose to the theory of organizational commitment such a framework, it seems interesting to use the general theory of rationality (TGR) presented in France by the sociologist Raymond Boudon. This framework makes possible to go beyond previous attempts to synthetize different theories, By postulating that each individual has good reasons to act, and that the latter can be moral, cognitive or utilitarian, within a specific context, Raymond Boudon offers the theory of organizational commitment a useful and reasonable paradigm. Previous contributions can then be integrated, for the most part, into this actor's theory, while going beyond the almost exclusively psychologizing approach of contemporary research. This new theoretical perspective on organizational commitment gives actors understandable logics, both in the short and in the long term, while benefiting from previous theoretical contributions.

Keywords: Organizational Commitment, General Theory of Rationality (TGR), Paradigm.

Consulter cet article.

Vous êtes ici : VSE 204 ENGAGEMENT ORGANISATIONNEL ET MODELE GENERAL DE LA RATIONALITE : UN APPORT CONCEPTUEL